CiviTime

Blog

 Blog > Articles >  Une entreprise 100 % en télétravail : quels sont les impacts ?

Une entreprise 100 % en télétravail : quels sont les impacts ?

Si la crise du Coronavirus a généralisé le télétravail dans bon nombre d’entreprises, certaines d’entre elles ont décidé d’aller encore plus loin en passant le cap du full-remote. C’est le cas de Prevision.io startup spécialisée dans l’IA et le Big Data, qui a fait le choix en juin dernier de résilier le bail de ses bureaux situés dans le 8e arrondissement de la capitale. Retour d’expérience d’Arnold Zéphir, l’un de ses cofondateurs. 


Quand et pour quelles raisons avez-vous décidé de passer en 100 % télétravail ?

Nous avions d’ores et déjà des habitudes de télétravail fortement ancrées depuis le lancement de notre société il y a 4 ans. Il faut dire que nous sommes spécialisées dans l’intelligence artificielle et que nous travaillons tous derrière un écran : nos métiers s’y prêtent donc particulièrement. Lorsque le gouvernement a annoncé le confinement le 17 mars dernier, le télétravail est brutalement devenu la règle. Au cours de ces deux mois, nous nous sommes très vite rendus compte que la productivité était meilleure et que nos collaborateurs étaient plutôt satisfaits de la situation. Comme nous savions que notre levée de fonds de 6 millions d’euros allait très vite nous faire passer d’un effectif de 25 à 60 collaborateurs, nous avons décidé de ne pas renouveler notre bail qui arrivait à son terme à la fin du mois de juin et de passer en full-remote.  


Quels sont les avantages du 100 % télétravail pour les salariés ? 

Le premier avantage est bien évidemment le gain de temps dans les transports qui a un impact extrêmement positif sur leur bien-être. Ils gèrent mieux leur temps de travail, ils sont libres d’organiser leur journée comme ils le souhaitent et sont beaucoup plus détendus. Ils apprécient également de ne plus être interrompus sans arrêt en open-space et de ne plus être gênés par le bruit. 


Et du point de vue de l’entreprise ? 

Outre bien entendu l’économie en termes de loyer, le télétravail a engendré plus de formalisme, ce qui a permis d’optimiser le travail, mais aussi d’augmenter la productivité. Comme l’ensemble des communications sont désormais asynchrones et écrites, les communications et les process sont formalisés et il n’est plus possible de passer des messages informels au détour de la machine à café, ce qui, à terme, améliore les relations entre les managers et les managés. Les demandes sont en effet purement réfléchies en amont, elles sont quantifiées et qualifiées, et il n’y a plus de décisions prises à l’emporte-pièce. Ce qui veut dire qu’en termes de gestion d’entreprises et d’évaluation des coûts, il est plus facile de comprendre ce que l’on fait et combien cela nous coûte.


Quels ont les principaux écueils rencontrés avec ce passage au 100 % télétravail ?

Si nos collaborateurs apprécient d’avoir plus de flexibilité dans leur planning, nous nous sommes rapidement rendus compte qu’ils avaient pris l’habitude de travailler sans interruption avec des amplitudes horaires pouvant aller de 8 h à 22 h. Ces débordements ne sont bons ni sur le plan moral pour le salarié, ni sur le plan légal pour l’entreprise. Pour pallier cette problématique, les cadres fondateurs chez Prevision.io ont pris l’habitude d’envoyer chaque soir vers 18 h un petit message sur Slack pour rappeler que la journée était finie. Nous avons également pris conscience que selon la situation personnelle de chaque collaborateur, le 100 % télétravail n’était pas vécu de la même façon. Ainsi, la situation est souvent plus difficile à vivre pour un salarié de 25 ans qui vit dans un petit studio et pour qui la vie sociale est très centrée sur ses collègues que pour un collaborateur quadra qui habite dans un grand appartement avec sa famille et qui par conséquence souffre moins d’isolement. 


Quels conseils donneriez-vous à une entreprise qui souhaite passer en full-remote ? 

Il est essentiel que les entreprises sondent l’ensemble de leurs salariés avant de passer le cap et essayent de faire une évaluation claire de leur situation personnelle. Se concentrer uniquement sur un mode d’organisation pour la société sans tenir compte de l’humain est très court-termiste. Aujourd’hui, le télétravail est encore trop peu encadré par le Code du Travail, et il existe de véritables risques psychosociaux à évaluer sur la disparition de la frontière entre vie personnelle et professionnelle, mais aussi des risques de dérégulation du travail. Il est important de rappeler aux salariés que le règlement intérieur de l’entreprise est toujours valable dans le cadre du 100 % télétravail. 


SENSIBILISEZ VOS COLLABORATEURS À LEUR IMPACT SUR LE NUMÉRIQUE

La sobriété numérique de vos collaborateurs a été impactée par le contexte actuel et la généralisation du télétravail. Plus que jamais, c'est le moment de sensibiliser vos équipes à l’impact environnemental, social et sociétal du numérique, et donnez-leur toutes les clés pour alléger leur impact grâce aux éco-gestes numériques. 

Le jeu pédagogique CiviTime est la solution inclusive idéale pour sensibiliser vos collaborateurs aux enjeux du numérique responsable, qu'ils soient sur site ou en télétravail.


CiviTime

Réseaux Sociaux

facebooklinkedininstagramyoutubeUCECieFWRdMVAEu66lzzZ4xw?view_as=subscribertwittercivi_time

Merci pour votre inscription,

notre equipe vous contactera très prochainement.