Mettre en place une stratégie RSE dans le secteur de la logistique? Tout sur le référentiel !

Mettre en place une stratégie RSE dans le secteur de la logistique? Tout sur le référentiel !

Le 28 septembre dernier et après 3 ans de travail, le référentiel RSE (responsabilité sociétale des entreprises) en logistique a été présenté au ministère de l'Économie et des Finances : il vise à guider la mise en place d'une politique sociétale chez les acteurs du secteur de la logistique, quelle que soit leur taille. Le référentiel qui est aussi le fruit de la demande exprimée par le monde professionnel, a été co-construit entre plus de 100 acteurs professionnels de la logistique, les collectivités publiques et certaines ONG.

Mais pourquoi mettre en place un tel référentiel dans le domaine de la logistique ?

En 2016, le gouvernement s’est engagé au travers de sa stratégie nationale « France logistique 2025 », à adapter la logistique aux enjeux de transition en cours (énergétique, écologique, numérique). Le secteur de la logistique représentant 10% du PIB français et 1,8 million d’emplois, il est donc nécessaire de préparer ses acteurs dans cette direction.

À l’heure où les clients sont de plus en plus sensibles à l’engagement RSE des entreprises, s’engager dans une telle démarche permettrait aux acteurs de la logistique de répondre aux attentes de leurs parties prenantes, et d’améliorer leur performance globale (économique, sociale et environnementale).

Le référentiel RSE, réel support de transition pour les acteurs de la logistique

Selon ses promoteurs, l’objectif du référentiel est d’établir « un lien robuste entre la RSE telle qu’elle est définie dans les grand standards internationaux et la réalité des activités logistiques ». Cela, avec la double mission d’accompagner concrètement les entreprises dans la mise en place d’une démarche RSE et de favoriser les échanges entre donneurs d’ordres et prestataires autour du sujet RSE lors des appels d’offres. Néanmoins, ce référentiel est un guide d’engagement volontaire : en effet, il ne relève d’aucune obligation législative et n’est pas reconnu comme une norme ou un label. Cependant, un logo de référence devrait être accessible prochainement pour les acteurs s’engageant dans cette démarche.

Concrètement, que contient-il ?

Ce référentiel est composé de cinq fascicules :

Construit à partir de la norme ISO 26 000, réelle référence de la RSE, huit enjeux fondamentaux sont mis en avant dans ces cinq fascicules :

  • Le changement climatique, l’énergie et la pollution de l’air dans la partie « Environnement » de la RSE
  • La santé et la sécurité au travail, le développement du capital humain dans le volet « Social »
  • L’intégration de la RSE dans la stratégie et dans la gestion des risques et des opportunités dans le champs « Gouvernance »
  • Les liens durables avec les clients, les sous-traitants et les fournisseurs pour la « Loyauté des pratiques »
  • Et les pratiques loyales en matière d’informations et de contrats en ce qui concerne le domaine « Enjeux liés aux clients/consommateurs ».

Une vingtaine d'entreprises engagées

Un vingtaine d’entreprise primo-utilisatrices sont déjà impliquées dans cette démarche, dans la phase pilote menée ces derniers mois.

Club Déméter x CiviTime

Suite à la 6èmeédition de l’Appel à Projet innovants (API) du Club Déméter (association pour une logistique responsable), CiviTime a été sélectionné parmi les 21 candidatures pour être testé au sein des entreprises de l’association. CiviTime a été retenu en fonction des critères imposés par le jury : impact environnemental, impact social ou sociétal, impact économique, aspect innovant, intérêt de l’expérimentation, impact sur la chaine logistique globale, et contribution mesurable.

Le Club Déméter rassemble des entreprises leaders des secteurs de la distribution, de l’industrie et de la prestation logistique, ainsi que des acteurs publics.

Le principe du jeu CiviTime ? Sur PC, tablette ou smartphone, les joueurs auront 4 semaines pour rendre leur entreprise virtuelle la plus responsable possible.
Par équipe, ils devront alors réaliser des actions dans la vie réelle qui leur rapporteront des points dans le jeu, faire des mini-jeux ou encore se challenger entre collaborateurs via des quizz.
À l’instar des meilleures séries, 3 saisons de CiviTime sont prévues et concernent les aspects environnementaux, sociétaux et économiques de la RSE, en abordant les 7 fondamentaux de la RSE, définis par la norme ISO 26000. L’intérêt du jeu repose sur la scénarisation et la personnalisation construite sur la politique RSE de l’entreprise concernée.

CiviTime va donc déployer une nouvelle version du jeu, 100% personnalisée aux métiers de la supply chain Déméter : fil conducteur du jeu, défis, quiz, mini-jeux,  seront alors totalement adaptés au secteur de la logistique, afin de renforcer l’adhésion des collaborateurs qui deviendront alors de véritables acteurs des valeurs de leur entreprise. Un premier pas vers une logistique responsable comme le prévoit le référentiel !

Téléchargez le référentiel !

Partagez cet article

Add Comment