La place de la RSE dans les écoles de commerce

La place de la RSE dans les écoles de commerce

La RSE est un sujet incontournable dans les écoles de commerces et les plus grandes « business schools » du monde. Les Nations Unies ont ainsi un programme dédié à la réflexion sur le rôle de l’éducation supérieure pour que la responsabilité et le développement durable gagnent du terrain dans la culture d’entreprise. Et si les grandes écoles de commerce se mettaient (vraiment) à enseigner le développement durable au coeur de leurs programmes ?

Les Écoles de Commerce forment les futurs managers, les cadres du marketing, les dircoms, les directeurs financiers des petites et des grandes entreprises. Elles forment les dirigeants de start-up qui réinventeront peut-être ce que sera le business dans le futur. Elles forment aussi ceux qui demain décideront des investissements des entreprises et de l’évolution de la finance et de la bourse. Bref, elles forment une partie des décideurs qui auront, demain à faire des choix plus ou moins fondamentaux pour leurs organisations.

L’éducation est un levier d’ambitions vertueuses primordial. C’est en développant des programmes sur la RSE, son efficacité et ses atouts que la culture d’entreprise peut évoluer le plus vite vers de nouvelles normes. C’est un moyen assez évident de s’assurer que la RSE se transforme et évite de se cantonner à sa position d’atout pour la stratégie de communication.

Un bloggeur hébergé par Le Monde  revient sur cet enjeu en s’intéressant à un programme des Nations Unies. « Réunis au sein du programme Principles for Responsible Management Education (PRME) de l’ONU des enseignants-chercheurs issus de près de 700 business schools dans le monde (dont 32 en France) travaillent depuis 2007 à en faire émerger les principes dans leurs programmes. » explique l’article de blog. Et de continuer, « L’ONU poursuit des objectifs globaux en RSE : 17 « Global Goals » qui vont de la disparation de la pauvreté à une éducation de qualité en passant par une eau de qualité pour tous ou une action sur le climat. Considérant que « les écoles de commerce jouent un rôle clé dans l’élaboration des mentalités et des compétences des futurs dirigeants, et peuvent être de puissants moteurs de la durabilité des entreprises » elle a monté le PRME. »

La RSE a évidemment déjà franchi la porte de la plupart des bonnes écoles de commerce – et même des mauvaises. Il suffit de se pencher sur l’actualité de la RSE pour voir que la plupart des articles ou tribunes sur le sujet sont signés par des enseignants qui interviennent dans des écoles de commerce. « Les jeunes « millenials » veulent comprendre pourquoi ils travaillent, qu’est-ce que leur apporte telle ou telle entreprise et comment elle se comporte vis à vis de son environnement comme des pratiques sociales (…) Beaucoup de nos diplômés veulent aller plus loin que seulement bien gagner leur vie et cherchent des entreprises qui donnent du sens » explique Jonas Haertle, cité par l’article.

Source : 
Sébastien Arnaud, rse-magazine.com, le 28/03/2018

Partagez cet article

Add Comment