Comment booster l’engagement des collaborateurs dans l’entreprise ?

Comment booster l’engagement des collaborateurs dans l’entreprise ?

Les Français derniers de la classe en terme d’engagement au travail !

Si l’on en croit les études les plus récentes, les français sont les derniers de la classe en matière d’engagement au travail, alors même que le lien entre engagement des collaborateurs et performance de l’entreprise fait consensus !

Le constat est alarmant : avec 9% de collaborateurs engagés (versus 30% aux États Unis), 65% de non engagés… et 26% d’activement désengagés)… Cela conduit donc à comptabiliser dans les entreprises françaises 91% de salariés désengagés ! Les Français sont donc bel et bien les champions du désengagement au travail ! 

Et le désengagement a un coût pour l’entreprise : 13 340 € par salarié et par an

Dans sa dernière étude, Gallup révèle le fait qu’il existe des écarts significatifs de performance entre les entreprises faisant partie des bons élèves en termes d’engagement et les autres. 

Ainsi, les sociétés qui sont dans le premier quartile de leur étude sont 17% plus productives que celles dans le dernier quartile et 21% plus profitables ! Le désengagement représente donc une perte sèche pour les entreprises !

Voici donc toutes les clés pour booster l’engagement de vos collaborateurs et redonner du sens à leur travail !

Un salarié engagé en vaut deux !

Si l’on devait faire un portrait-robot du collaborateur engagé, voici ce qu’on pourrait dire : il arrive avec le sourire au bureau le matin, il effectue avec dévouement les tâches qui lui sont confiées, et est aligné sur les objectifs et les valeurs de l’entreprise. Il accorde beaucoup d’importance à son équilibre de vie personnelle/ vie professionnelle, et contribue volontairement et avec plaisir, au collectif dans l’entreprise.
Il se placera même comme ambassadeur dans son entreprise, en la recommandant à son entourage car selon lui, il y fait bon travailler !

À contrario, les collaborateurs (très) désengagés n’arrivent pas avec le sourire le matin (voire même, à reculons). Ils sont passifs et ne s’intéressent pas spécialement aux résultats de l’entreprise. On peut compter sur eux pour exécuter à la lettre les tâches qui leurs sont attribuées mais il ne faudra pas s’attendre de leur part à des prises d’initiatives.

Engagement collaborateur ;  les 12 clés de la réussite !

Pour générer de l’engagement auprès de vos collaborateurs, Gallup a établi une liste de 12 étapes, 12 critères à remplir. En respectant ces 12 critères, vous avez de grandes chances de voir vos salariés s’impliquer davantage !

  1. Le collaborateur a besoin de savoir précisément ce que l’on attend de lui : quelles sont ses missions, ses objectifs. Pour cela, l’élaboration d’une fiche de poste détaillée et un entretien individuel au moment de l’embauche peuvent être des bons moyens de répondre à ce besoin ! 
  2. Le collaborateur a besoin d’équipements de travail qui favorisent sa productivité : logiciels, ordinateur, fauteuil… 
  3. Pouvoir exprimer sa créativité et son potentiel : créer un environnement favorable à l’expression permet au collaborateur d’être plus épanoui. 
  4. De façon régulière, le collaborateur a besoin de recevoir des marques de reconnaissances pour le travail accompli. 
  5. Le collaborateur doit être considéré de façon humaine : dans le travail d’équipe, il faut laisser de la place aux personnalités de tous les collaborateurs.
  6. Un manager ou un supérieur doit encourager le développement des compétences du collaborateur. Lorsqu’un collaborateur exprime un intérêt pour une mission qui n’est habituellement pas de son ressort, il est bien perçu de l’encourager à explorer cette voie. 
  7. Les opinions des collaborateurs doivent être prises en considération dans l’équipe. Chaque membre de l’équipe doit pouvoir s’exprimer librement.
  8. Le lien entre le poste du collaborateur et les objectifs de l’entreprise doit être explicite, pour qu’il puisse se sentir impliqué dans le développement de l’entreprise.
  9. L’équipe du collaborateur doit être motivée et investie dans son travail !
  10. Le collaborateur a besoin de se faire des amis au travail : proposer des activités d’équipe ou des team-building permet de créer du lien.
  11. Régulièrement, le collaborateur a besoin de faire le point sur ses progrès. Instaurer des entretiens individuels annuels permet de répondre à ce besoin.
  12. La formation, la progression et l’approfondissement des compétences sont primordiaux pour le collaborateur : il a besoin d’avoir des pistes de progression régulières. L’accès à la formation professionnelle peut être un levier de progression.

Une solution concrète pour engager vos collaborateurs

CiviTime est un outil d’engagement interne qui permet de développer la fierté d’appartenance de vos collaborateurs en les fédérant autour de vos valeurs

Ayant pour but de créer une culture d’entreprise commune, vous avez alors la liberté de personnaliser tout le jeu pour permettre l’engagement des vos collaborateurs autour de VOS enjeux ! Avec un taux moyen de participation de 63%, les mécaniques de jeu de CiviTime vont vous permettre de transmettre vos messages : par équipes, vos salariés se challengent via des duel-quiz, des défis ou encore des mini-jeux ! Une solution ludique et 100% personnalisable pour améliorer sur le long terme la performance économique et sociale de votre entreprise : et oui, vous réduisez votre coût de désengagement et améliorez le bien-être au travail de vos collaborateurs !

Et oui, en 2019, on ne peut plus compter uniquement sur ses produits ou services pour se différencier de la concurrence ! En revanche, ce que l’on ne peut pas imiter, c’est l’engagement collaborateur d’une entreprise. C’est un élément de différenciation concurrentiel durable pour les entreprises.
Alors, qu’attendez-vous pour vous y mettre?

Partagez cet article

Add Comment